Actualités

18 novembre 2016

L’alcool au volant, une interdiction respectée?

En France, une étude révèle que près d’un français sur trois avoue avoir déjà conduit sous l’emprise de l’alcool.

L’alcool est responsable de près d’un tiers des accidents mortels sur les routes françaises, selon l’enquête menée par la Prévention Routière et Attitude Prévention. Si selon cette même étude 83% des français disent redouter un accident provoqué par un autre conducteur sous l’emprise de l’alcool, ils sont 28% à admettre être déjà montés en voiture avec un conducteur trop alcoolisé pour conduire.

La meilleure solution: ne pas conduire

L’enquête détaille les habitudes des français. En moyenne, la consommation d’alcool est de 3,1 verres. Chez les hommes, cette moyenne augment à 3,6 et atteint un record chez les jeunes avec 3,7 verres.

Si les personnes alcoolisées envisagent des solutions pour éviter de conduire, dans 70% ces solutions sont inefficaces. Boire de l’eau en grande quantité ou un café ne change rien au taux d’alcoolémie. Conduire lentement ou emprunter des petites routes pour éviter la circulation ne sont en aucun cas des solutions. 

C’est pourquoi, le 10 décembre, la Sécurité routière lance une nouvelle campagne de sensibilisation dans 130 villes de France. L’objectif est d’inciter les conducteurs à anticiper leurs voyages de retour. Actuellement, seul 12% des français évoquent comme solution le fait d’utiliser un autre moyen de transport que la voiture pour rentrer. 

Savez vous que depuis octobre 2016, la mesure du taux d’alcoolémie a changé en Suisse? On répond aux questions les plus fréquentes.

Autres actualités

Piqûre de rappel
Piqûre de rappel
Concours E-bike
Concours E-bike
Lutter contre la pollution sonore
Lutter contre la pollution sonore