Actualités

19 novembre 2016

Les seniors: les usagers de la route les plus en danger

Le bpa, Bureau de prévention des accidents, révèle que les seniors comptent parmi les usagers de la route les plus en danger.

Certes, le nombre d’accidents de la circulation graves a reculé de 45% chez les moins de 45 ans sur les dix dernières années. En revanche, il a augmenté de 18% chez les plus de 65 ans. La sécurité routière de nos aînés devient un véritable enjeu.  

Alors que les moins de 45 ans enregistrent une forte baisse du nombre d’accidents de la circulation grave et que ceux-ci restent stable pour d’autres classes d’âge, les moins de 65 ans semblent ne pas bénéficier de ces progrès en matière de sécurité routière. Si le nombre de tués a bien connu une légère baisse, le nombre des blessés grave à quant à lui augmenté, expliquant cette progression de 18% du nombre d’accidents graves pour cette population. Les premières victimes sont les piétons, les motocyclistes et les cyclistes.

Davantage en danger que dangereux pour les autres

Au-delà de leur plus grande vulnérabilité physique, les altérations cognitives des seniors constituent de réels facteurs de risques. Le comportement des seniors en matière de mobilité a également évolué, comme le montre la forte hausse du nombre de dommages corporels graves subis à vélos électriques. 

La prévention des accidents chez les seniors doit donc se concentrer non seulement sur les piétons, les automobilistes et les cyclistes classiques, mais aussi sur les utilisateurs de vélos électriques. 

Le TCS propose des cours de conduite spécialement destinés aux plus de 60 ans. Renseignez-vous et inscrivez-vous directement sur notre page. 

Autres actualités

"Mobilité Interurbaine: Quelle feuille de route pour la Suisse?"
Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle