Actualités

09 février 2017

Repenser la mobilité

Le groupe argovien Amag, importateur de véhicules en Suisse, souhaite repenser la mobilité.

Dans un entretien avec le quotidien «Aargauer Zeitung», le directeur général d’Amag, Morten Hannesbo, affirmait que le moteur à combustion n’est pas encore prêt de disparaître. Toutefois, son groupe cherche à repenser la mobilité et à offrir des solutions adaptées aux nouvelles attentes de ses clients.

Pour ce faire, le groupe a créé une équipe dédiée à la recherche de nouvelles idées. Celle-ci collabore avec l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich et de jeunes entreprises, telle que la plateforme Swiss Startup Factory. 

L’objectif: repenser la mobilité et proposer de nouvelles solutions. Parquer sa voiture de manière autonome, auto-partage, véhicules électriques, bornes de rechargement: les potentiels de développement ne manquent pas. 

Le groupe prévoit de vendre un quart de voitures électriques d’ici à 2025. 

Source: www.tdg.ch  

Autres actualités

Les bus électriques menacent-ils l’industrie pétrolière ?
Les bus électriques menacent-ils l’industrie pétrolière ?
Des enjeux à tous les niveaux
Des enjeux à tous les niveaux
Véhicules autonomes
Véhicules autonomes