Actualités

Visualisation de l’avenue de la Gare de Fribourg une fois le trafic individuel motorisé interdit à la circulation.
©Photo: Hager Partner AG

17 janvier 2017

Le TCS s’implique pour les intérêts des automobilistes

La publication, en mars, des résultats du concours d’architecture pour le réaménagement de la place de la Gare de Fribourg a fortement relancé les réflexions au sein de notre section.

En effet, au moment où cette place sera réalisée, d’ici six ans selon les prévisions, l’avenue de la Gare sera fermée au trafic individuel motorisé.

Notre section a longtemps hésité à lancer une pétition pour s’opposer à cette interdiction du trafic, considérant que les mesures d’accompagnement nécessaires n’étaient pas en place. Mais après mûres réflexions, elle a décidé de ne pas s’engager dans cette voie pour privilégier, au contraire, une approche positive. Elle a donc réfléchi à des solutions qui pourraient contribuer au confort des automobilistes. Car pour que la fermeture soit couronnée de succès, il faudra que les automobilistes puissent toujours se rendre au centre-ville de la capitale. 
Durant le mois de septembre, le TCS a donc proposé aux services communaux la mise en place d’un système d’information permettant aux usagers de la route de connaître la disponibilité des parkings, comme cela existe et fonctionne très bien à Neuchâtel ou à Lucerne par exemple. Il faut en effet rappeler que le trafic des véhicules à la recherche d’une place de stationnement surcharge inutilement la circulation. La ville se montre ouverte à cette proposition, mais elle n’a pas de levier pour la mettre en œuvre, puisque ce sont des parkings privés qui sont concernés. Il faudra donc collaborer avec les propriétaires privés et trouver des solutions techniques pour que les différents systèmes de comptage qu’ils utilisent soient compatibles entre eux. Nous reviendrons largement sur ce projet dans notre première publication de l’année prochaine.

Lors de la discussion avec les services communaux, les différentes mesures d’accompagnement liées à la fermeture de l’avenue de la Gare ont aussi été évoquées. Elles sont intégrées dans le dossier du projet d’Agglomération de 3e génération approuvé le 13 octobre.

Au moment où l’avenue de la Gare se fermera au trafic individuel motorisé, un nouveau parking sera ouvert pour assurer la liaison entre ceux de Fribourg-Centre et de Manor. 300 places supplémentaires seront donc créées.

Depuis le début de ce débat, nous avons souvent rappelé dans ces pages que la fermeture de l’avenue de la Gare avait peu de sens si l’on ne parvenait pas à faire un lien pour les automobilistes entre Pérolles et la rue Saint-Pierre.

Le nouveau parking n’aura pas pour vocation de faire office de route de liaison entre la Route-Neuve, au bout de Pérolles, et la rue Saint-Pierre. Mais on pourra accéder à ce parking aussi bien depuis la Route-Neuve que depuis la rue Saint-Pierre confirmait Nicole Surchat Vial, l’architecte communal à La Liberté lors de la présentation du projet de la place de la Gare.

Du côté de la ville, le calendrier idéal a été fixé comme suit, sous réserve que les projets soient acceptés par le Conseil communal et par le Conseil général lors des débats sur les investissements des années à venir. Les travaux commenceront derrière Fribourg-Centre avec le parking de liaison réalisé par un consortium. La mise à l’enquête devrait passer prochainement dans la feuille officielle.

Début 2017, la Ville prévoit de soumettre au Conseil général un crédit d’étude pour le réaménagement des espaces publics sur le parking de liaison. La demande de crédit de construction devrait passer fin 2018 devant le Conseil général. La fin de ces travaux est prévue pour fin 2020.

Un crédit d’étude sera soumis au Conseil général de Fribourg fin 2017 pour le réaménagement de la place de la Gare. La demande de crédit de construction suivra fin 2018. La fin des travaux est prévue pour 2022. C’est à ce moment-là qu’on fermera l’avenue de la Gare au trafic motorisé individuel. Notre section continuera donc à s’intéresser de près à ce dossier afin que le projet de réaménagement du centre-ville de Fribourg profite à tous, automobilistes compris. Suite aux dernières discussions avec la ville, le TCS a bon espoir de parvenir à des solutions satisfaisantes en partenariat avec les autorités communales et l’Agglomération. 

Autres actualités

Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle
Arène suisse de la mobilité, du 16 au 20 septembre 2019
Arène suisse de la mobilité, du 16 au 20 septembre 2019