Actualités

19 mai 2017

Quelle place pour les piétons?

L’association Actif-Trafic a effectué un test de «marchabilité» dans trois grandes villes romandes pour déterminer si celles-ci sont, oui ou non, favorables aux piétons.
Déjà conduite en Suisse alémanique, cette étude s’est porté, pour la Suisse romande, sur les villes de Genève, Lausanne et de La Chaux-de-Fonds. Places publiques, trottoirs, traversées, transbordements avec les transports publics ont été observés avec minutie pour analyser tous les aspects d’un trajet urbain. 

Résultats? Un piéton passe entre un quart et un tiers de son temps de trajet à attendre au feu rouge. De quoi inciter les piétons à traverser au rouge, au détriment de la sécurité.  

Actif-Trafic de conclure que la régulation des feux est aujourd’hui une entrave à la mobilité piétonne en ville. 

Plus d’informations sur cette étude dans l’article «Les piétons poireautent au feu rouge» paru dans La Liberté.

Autres actualités

Les enfants et les ados plus mobiles
Les enfants et les ados plus mobiles
Collaboration entre la Suisse et l'Inde
Collaboration entre la Suisse et l'Inde
Mobilité douce au cœur de la Basse-Ville  
Mobilité douce au cœur de la Basse-Ville