Actualités

Les bancs fraîchement installés à la rue Joseph-Piller ne font pas que des heureux.

07 juin 2018

Des chicanes qui dérangent

Le mécontentement est palpable à la rue Joseph-Piller: déjà limitée à 20km/h, la zone de rencontre s’est vue affublée d’un massif mobilier urbain, destiné à ralentir le trafic. De quoi fâcher les automobilistes, qui se plaignent des bouchons ainsi engendrés.

Des automobilistes qui ne peuvent pourtant s’en prendre qu’à eux-mêmes... Les observations du trafic sur le tronçon passant devant la BCU sont formelles: les voitures roulent trop vite. Or, dans une zone où les piétons sont prioritaires et où le nombre de jeunes usagers est particulièrement élevé, il est inacceptable que 85% des véhicules roulent à plus de 26km/h.

Force est toutefois de constater que cette mesure ne va pas aider à fluidifier le trafic en centre-ville aux heures de pointes. En revanche, elle semble plaire aux principaux intéressés, les piétons, qui une semaine après la pose de ces bancs semblent apprécier leur présence et leur efficacité.

Autres actualités

Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Un pont pour entrevoir la fin du tunnel
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle
Deux nouvelles pistes à l'OCN de Bulle
Arène suisse de la mobilité, du 16 au 20 septembre 2019
Arène suisse de la mobilité, du 16 au 20 septembre 2019