Actualités

Eric Collomb, Président de section
©Photo: TCS Fribourg

25 mars 2021

Un maximum d’activités malgré la pandémie

Comme celle de l’ensemble de la société suisse, la vie de notre section a été marquée, durant l’année 2020, par la crise du COVID-19.

Notre Centre de mobilité de Granges- Paccot a fermé ses portes pendant près de deux mois; nous n’avons plus été en mesure de donner nos cours; nous n’avons plus pu effectuer nos contrôles techniques; nos guichets sont restés fermés. Pendant cette période, nos collaboratrices et nos collaborateurs sont pourtant restés actifs, en fournissant des services à distance. Le Centre de mobilité a ensuite rouvert ses portes avec toutes les mesures de sécurité adéquates. 

La pandémie a aussi eu un impact fort sur nos événements: l’Assemblée générale, après avoir été repoussée, a finalement dû se dérouler à huis clos, toutes les activités prévues par les seniors du TCS ont dû être annulées, notre traditionnelle journée des familles, à Europapark, a été renvoyée et nous n’avons bien sûr pas pu mettre en oeuvre nos offres de l’été, comme ce fut le cas en 2019, pour proposer aux membres des billets gratuits pour les festivals. Les sorties que nous avions prévues, également pour des familles, au Musée des transports et au Technorama, ont également dû être repoussées. 

Sécurité routière 

Nous avons poursuivi notre partenariat avec la police cantonale dans la campagne "Juste Juste", axée sur le comportement des automobilistes. Nous collaborons toujours étroitement avec elle dans ses interventions en matière de sécurité routière auprès des écoles. Nous avons également organisé, dans le cadre de Juniors Romandie, un concours s’adressant aux jeunes de 12 à 18 ans. Ces derniers devaient réaliser un film dans le cadre de la sécurité routière. 

Contrôles et cours 

Les contrôles techniques ont pu avoir lieu dès que le centre a été à nouveau ouvert en juin. Nous avons aussi eu le plaisir de proposer une nouvelle offre à nos membres dès le 1er janvier 2020, avec l’aide à la vente de voitures d’occasion qui rencontre un très grand succès. 

Du côté de la formation, certaines des activités ont pu être maintenues.

Cours "conduire aujourd’hui"

Ce cours de remise à niveau de conduite a lieu en français et en allemand et, depuis 2019, il peut être suivi à Fribourg et à Bulle. Certaines dates ont été annulées en 2020, en raison de la situation sanitaire. Malgré tout, nous avons pu organiser quelques cours; notre souci principal a été de tout mettre en oeuvre pour que nos participants puissent se présenter, en toute sécurité, à une des 7 sessions maintenues en 2020. 

Cours e-bike

Les cours prévus au printemps 2020 ont été annulés. Nous avons néanmoins pu les maintenir en septembre. Les participants ont appris à mieux connaître le fonctionnement d’un e-bike, ont revu certains aspects importants de sécurité routière et ont finalement pu rouler en ville, dans la circulation, encadrés de deux moniteurs.

Camps Juniors

La section organise annuellement deux camps Juniors d’une semaine à Charmey, ceci depuis de très nombreuses années. En raison du Covid-19, le camp d’été a été annulé tandis que celui d’octobre a pu avoir lieu, in extremis. 16 jeunes et 2 adultes ont donc pu participer à la session d’automne. Les instructeurs motivés et engagés ont su mener les cours avec brio. Ils ont enseigné la théorie, les premiers secours, un peu de mécanique et les participants ont eu la possibilité de s’initier à la conduite. À l’issue du camp, ils ont pu passer l’examen de théorie auprès de l’OCN. En soirée, ils ont également été sensibilisés aux risques juridiques, pénaux et administratifs par la Police cantonale, un avocat et un représentant de l’OCN. 

Politique de la mobilité 

Éric Collomb, président de la section, est vice-président du comité de pilotage de la nouvelle Loi sur la mobilité; il a également participé à la Commission parlementaire pour l’examen de la nouvelle loi sur l’imposition des véhicules. Durant cette année 2020, il a ainsi pu faire avancer ces deux dossiers clé de la mobilité dans notre canton. Il a aussi pris position contre plusieurs mesures orientées contre le trafic individuel motorisé, par exemple la généralisation des 30 km/h en ville de Fribourg. Il a rappelé que, pour notre section, la complémentarité des modes de transports est la clé pour l’avenir. "Fribourg est un canton rural et la majorité des personnes est obligée de posséder un véhicule à moteur. Lorsque les bus et les trains permettront à chacune et chacun de se rendre en transports publics sur son lieu de travail, chez son médecin, ou simplement de faire ses courses, nous pourrons alors tous vendre nos voitures... Mais pour l’instant, nous n’en sommes pas là. Nous continuerons donc à défendre avec conviction une politique adaptée aux défis du temps, mais aussi aux besoins des citoyen-ne-s de notre canton", écrivait-il dans l’un de ses éditoriaux.

Autres actualités

PV de l'AG 2021
PV de l'AG 2021
Toujours à vos côtés
Toujours à vos côtés
Nouvelle AG à huis clos
Nouvelle AG à huis clos