Actualités

28 mars 2019

Des enjeux à tous les niveaux

Le TCS a de la chance. Il est peu de questions, aujourd’hui, qui présentent autant d’intérêt et d’enjeux que celles entourant la mobilité. Tout le monde se déplace, pour le travail, pour les loisirs, pour les vacances.

Les aspects négatifs occasionnés par cet appétit naturel de mouvement sont largement commentés dans le contexte de la pollution atmosphérique et du réchauffement climatique, mais, d’un autre côté, on ne cesse d’innover pour tenter le pari de permettre à chacun de rester mobile, tout en jugulant les principaux aspects négatifs de nos déplacements. Nous ne sommes pas naïfs au TCS et c’est pourquoi nous défendons depuis de nombreuses années une mobilité combinée. Nous ne croyons pas non plus que nous allons changer le monde d’un coup de baguette magique depuis Fribourg.
Mais à l’échelle de notre canton, nous pouvons certainement apporter notre contribution pour relever ces défis. C’est dans ce sens que j’ai déposé une motion, il y a tout juste deux ans, demandant la création d’une nouvelle loi sur la mobilité dans notre canton. Il y a une année, le Grand Conseil a accepté cette motion et le canton travaille désormais sur ce nouveau texte de loi.
J’ai eu la chance d’être nommé à la vice-présidence du Comité de pilotage (COPIL) de la loi. Le conseiller d’Etat Jean-François Steiert préside ce comité avec la ferme intention d’aboutir à cette nouvelle loi durant cette législature encore. Il est trop tôt pour décrire ses contours, mais, après avoir participé aux premières séances du COPIL, il m’apparaît encore plus évident qu’elle est nécessaire, justement pour apporter notre pierre à l’avenir de nos déplacements. Nous vous tiendrons bien sûr au courant de l’évolution de la loi dans ces pages.

Le TCS est un acteur majeur de la politique de mobilité du canton. À ce titre, il ne se contente pas de prendre position sur des dossiers, mais il mène aussi ses propres réflexions, comme en atteste le dépôt de ma motion. Il a également publié, en 2014, un concept cantonal dans lequel il analyse les enjeux de la mobilité dans le canton et propose des solutions.
Nous allons continuer dans cette direction durant cette année 2019, en publiant dans nos pages et sur notre journal en ligne une série d’articles qui traitera de ces enjeux sous des angles très variés.
Notre première contribution au débat porte sur les véhicules autonomes et sur les aspects juridiques les concernant, thème que nous avons traité en novembre dans nos «Matinales de la mobilité».

Autres actualités

Des routes toujours plus innovantes
Des routes toujours plus innovantes
Les bus électriques menacent-ils l’industrie pétrolière ?
Les bus électriques menacent-ils l’industrie pétrolière ?
Véhicules autonomes
Véhicules autonomes